Agonie du Remords

Avant de partir pour la cérémonie qui se dresse au levant

Avant d’engloutir cet espace présent devant la table

Au dessus des vagues tordues sous le tapis roulant
Saluons le soleil

Les murs sont au courant

Il n’y a plus rien à dire

Tout est mort

Tout se vend
On entend les prières aux voûtes du couvent

On entend les voix brisées qui se répondent

On essuie les larmes versées qui se répandent

Et quand le jour nouveau aiguise son tranchant

La lame fend les cœurs glacés qui se repentent
Mais les yeux restent clairs aux visages qui mentent

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Pierre Reverdy Apprenti Poète

Par Pierre Reverdy

Pierre Reverdy, né le 11 septembre 1889 (13 septembre 1889 selon l'état civil) à Narbonne et mort le 17 juin 1960 à Solesmes, est un poète français associé au cubisme et aux débuts du surréalisme. Il a eu une influence notable sur la poésie moderne de langue française.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les poètes sont les gardiens des rêves. Rejoignez notre confrérie, comme un Rimbaud moderne, et rêvez avec nous.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Chemin de ronde

On Peut Bien Mieux