Magie blanche

Ces serpents qui jaillissent hors de cette serviette

Ce sont quatre foulards que jeta ce sorcier

Si vous saviez amis ce que vaut sa

Science vous ririez abattus par trop de scepticisme

Tonnez canons de cuivre! sur la corde tirez!
Tracez cercles de feu, fusées, pissat d’étoiles!
Travaillez par dur labeur douces colombes qui tombez
Tendres et blanches neiges hors du filet attrape

Dans tous les gobelets sont liquides ou dés
Dés mépris du calcul liqueur chimie de3 diables
Déroute de la vue des cinq sens dérision

Dans la poche profonde se cache sa défense
Travailleur syndiqué en frac
Noël des jours d’étrenne
Ce savant qui déçoit artiste qui se sauve

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments