Les Plus Lus

  • Le ménestrel

    Il te doit son heureux délire, Le Barde qui t’a su chanter, Ô toi qui donnes à la lyre Ce que l’or ne peut acheter ! Le ciel fit le cœur de la femme Pour […] Plus

  • Adieu

    Ne crois pas rallumer ma flamme, Adieu, séduisante beauté ! De l’amour la candeur est l’âme, Il meurt dès qu’il en est quitté. Ta voix, quel que soit son empire, Mon cœur pouvait s’en défier […] Plus

  • Mes rêves

    Ne vous offensez pas que votre indifférence Dans mes songes pour moi se transforme en amour ; Si la nuit à mes yeux fait briller l’espérance, Ils sont mouillés de pleurs quand je les rouvre […] Plus

  • Toujours

    L’hiver peut flétrir le feuillage, La fleur peut renaître au printemps Le soleil de ton ermitage Sera mon soleil en tout temps. L’heureux lien qui nous enchaîne A ranimé mon cœur vieilli : Oui, le […] Plus

  • L’aveu

    Dis-moi qu’elle est aussi ton premier souvenir, Celle où tous tes pensers viennent se réunir, Cette heure où commence ma vie, Et qui, de mes printemps renouvelant le cours, Ne me laisse compter au nombre […] Plus

  • A mon père

    J’avais au pied des saints autels Courbé ma tête appesantie, La terre à mes regards s’était anéantie, Et, loin du séjour des mortels, Égaré dans ma rêverie, J’entendais une voix chérie M’appeler au céleste port…. […] Plus

  • Le cinq mai

    Il n’est plus ; enfin sa grande âme ! Du corps qu’elle embrasait vient d’exiler sa flamme ; Il n’est plus, a-t-on raconté, Et la terre immobile écoute à son passage Ce récit que bientôt […] Plus

  • La mort d’un enfant

    Un enfant expirait dans les bras de sa mère : Cet appel de la mort, un ange l’entendit, Et, pour aller cueillir cette fleur éphémère, Du ciel il descendit. L’immortel habitant des sphères éternelles, Après […] Plus

  • La dernière rose

    Voici la dernière rose De l’été qui fuit ; Ce matin elle est éclose Des pleurs de la nuit ; Mais, ni compagne fidèle, Ni bouton naissant, Pour épanouir près d’elle Un sein rougissant ! […] Plus

  • A toi

    Mon cœur est méconnu, si l’on soupçonne même Qu’une terrestre ardeur se mêle à son amour, Et que brûlant pour toi d’une flamme d’un jour, Je pourrais outrager et flétrir ce que j’aime, De même […] Plus

  • Le retour

    Il est une saison où le temps n’a point d’ailes, Où, tandis que la terre est veuve de ses fleurs, De nos bois dépouillés habitants infidèles, Loin d’eux les rossignols vont chanter leurs douleurs. Vous […] Plus