J’ai tort

La toundra glisse sur ma main.

J’entends geindre le rien.

La mer craint son malheur

Crie.

La rive perd ses chercheurs,

La mort est chamarrée.

J’accapare le marasme, la foire, le
Sahara.

Ma grammaire est un tapage

Mes bagages sont de légers fous rires.

J’ai voulu me tuer,

J’ai visé trop bas

(si j’étais un rat, je serais déjà mort).

J’ai tort.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments