Eau de vie, Au-delà

Eau-de-vie ! Au-delà !

À l’heure du plaisir,

Choisir n’est pas trahir,

Je choisis celui-là.
Je choisis celui-là

Qui sait me faire rire,

D’un doigt de-ci, de-là,

Comme on fait pour écrire.
Comme on fait pour écrire,

Il va par-ci, par-là,

Sans que j’ose lui dire:

J’aime bien ce jeu-là.
J’aime bien ce jeu-là,

Qu’un souffle fait finir,

Jusqu’au dernier soupir

Je choisis ce jeu-là.
Eau-de-vie ! Au-delà !

À l’heure du plaisir,

Choisir n’est pas trahir,

Je choisis celui-là.
1937

Voter pour ce poème!

Louise de Vilmorin Apprenti Poète

Par Louise de Vilmorin

Louise de Vilmorin, de son nom complet Louise Levêque de Vilmorin, est une femme de lettres française, née le 4 avril 1902 à Verrières-le-Buisson, où elle est morte le 26 décembre 1969. Elle était parfois surnommée « Madame de », en référence à son roman à succès porté au grand écran.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie, c'est l'expression de l'âme. Exprimez-vous dans les commentaires.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Couplet de la rue Saint-Martin

Fragments de cauchemar