Materia garrulans

la lavande le raisin seo cure à vos soins mégère truo accessoire ne dit pas amen cependant roi fui d’exil

carnaval rose verbe vierge sel de roumain verte neige carnier rude au vert ni sel à la fin le zouave crie grâce

liberté au témoin naval civil superbe épaule brune cceur frappé joue du
Natal le serpent juge un cheval

étoile malabar satin noir l’heure fermée ni nuit ni jour le volet mue année pubère aucune affiche ne chante pouilles

l’hôpital trouble pharmacie trottoirs en huile de foie de morue de l’eau de javel pour les gare de l’iodure pour le municipal

cacahuètes cœur manqué de peu le jeu d’un mur prêt à se rompre attire l’œuf d’un chien désossé carrure faite d’haltère fausses

des cravates de dentelle rouge draguent le fond d’un épi mûr
Nil ou
Volga l’as rétame cardinaux mis en cuisine

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments