l’image

l’image,

aussi loin et pourtant aussi proche,
abolissant toutes règles en vigueurs,
subtilisant les possibles erreurs,
sa force brute est la plus dure roche,

aussi près et pourtant invisible,
conciliant les contraires prétendus,
défiant demain au nom du temps perdu,
sa faiblesse n’est pas toute impassible,

aussi là qu’il est utile de l’être,
réalisant son infime présence,
unissant l’espoir et l’espérance,
sa bonté ne dit jamais : « peut-être »,

aussi sûr et indéfiniment claire,
oubliant les limites des consciences,
suppliant nos regards et la science
c’est l’image de l’homme du saint suaire…

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie, c'est l'expression de l'âme. Exprimez-vous dans les commentaires.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

renfrogné

Juste à temps