trahison, prison !

 

Trahison,

Quand une femme et un homme se tiennent énamourés
l’occasion interpelle,
pourtant qui pourrait croire à les voir si serrés
que la ruine vient par elle,

Quand le fracas des armes s’affronte dans la guerre
les fiertés se querellent,
pourtant qui soupçonna si plus tard s’atterre
le déshonneur en elle,

Quand ces deux chers amis partagent tout, même le pain,
l’habitude s’amoncelle,
pourtant qui les condamne à vivre sans lendemain,
se sépare-t-ils pour elle ?

Quand un dieu vient aux âmes dans la clarté d’amour,
la crainte se recèle,
pourtant ils se donnèrent des preuves, mais toujours,
la trahison c’est elle…

 

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La plume est votre épée, le commentaire est votre bouclier. Défendez la beauté de la poésie.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

tourment d’un moment

travail, vaille que vaille…