vos poèmes se sèment,

Vos poèmes,

sont se des clins d’œil,
faisant tourner la tête,
vers la froideur du deuil,
ou la joie de la fête ?

Vos poèmes,
étaient-ils déjà là,
en gestation secrète,
quand, au soir de gala
les honneurs se décrètent ?

Vos poèmes,
furent-ils de ceux-là
doucement concoctés
ou en seconde roula
la séquelle d’octets ?

Vos poèmes,
Ont-ils été présents
tel un mal contracté
dans des contrées usant
de pièges infectés ?

Vos poèmes,
Seraient-ils en puisant,
la belle eau cristalline,
si le sort épuisant
n’actait que tout décline ?

Vos poèmes,
Eurent-ils en un seul jour
la clarté opaline
pour voir de l’amour
ses faveurs câlines ?

Vos poèmes,
Soient ils se parcourent
d’un souffle en toute hâte,
ou assit se savourent
sous formes de cantates ?

Vos poèmes,
Avaient été fugaces
à vos nuits incarnates,
passantes, qui agacent
vos mémoires de primates ?

Vos poèmes,
Eussent-ils encore l’audace
de prétendre à l’écoute,
lorsqu’au bruit de godasses
votre âme est en déroute ?

Vos poèmes,
Auraient été souhaitables
si le cœur ne se doute,
qu’après le délectable
vient la noirceur des soutes ?

Vos poèmes,
Aient été plus heureux
et sans doute plus avouables,
de les dire tout peureux
comme la voie secourable ?

Vos poèmes,
Seront-ils tels des preux
portant les chrysanthèmes
aux tombes de vos vœux,
dédicaces post-mortem ?

« Soyez, si Dieu le veut
munis de vos poèmes,
-pourquoi pas jusqu’aux cieux-
acceptés, tout de même »

Voter pour ce poème!

zeugma Maître Poète

Par zeugma

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est un feu qui brûle dans l'âme. Venez partager votre flamme, à la manière de Paul Éluard.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

volonté, éhonté ou bonté ?

voyage de passage,