Regarder le fleuve

Absorbant

Nos formes précaires

Dans la patrie des eaux

Le fleuve
Nous mène
Vers l’océan
Insondable
Qui dissipera
Jusqu’à nos noms.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments