L’âne et le cerf

Fable XIV, Livre I.

Vive la liberté ! criait, dans la prairie ;
L’unique fois, hélas ! qu’il se soit emporté,
Martin, qui se croyait vraiment en liberté,
Pour n’être pas à l’écurie.
Un cerf lui dit : Pauvre imprudent !
Vivre libre et bâté n’est pas chose facile.
Ne te crois pas indépendant,
Mon ami, tu n’es qu’indocile.

Voter pour ce poème!

Antoine-Vincent Arnault Apprenti Poète

Par Antoine-Vincent Arnault

Antoine Vincent Arnault, né le 1ᵉʳ janvier 1766 à Paris et mort le 16 septembre 1834 à Goderville est un homme politique, poète et auteur dramatique français, deux fois élu à l'Académie française.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans le monde de la poésie, chaque mot compte. Votre voix a sa place ici.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

L’amour

La pièce de bœuf