Les Plus Lus

  • Le chemin de la vie

    Dédié à Saint Augustin. La vie est le chemin de la mort. Le chemin N’est d’abord qu’un sentier fuyant par la prairie, Où la mère conduit son enfant par la main, En priant la Vierge […] Plus

  • Aline

    J’ai vu sur la colline, Pieds nus, cheveux au vent, Aline Qui s’en allait rêvant. Les roses éphémères Couronnaient son beau front. Chimères Qui s’évanouiront. J’ai vu sur la colline, Le sein tout palpitant, Aline […] Plus

  • Saules pleureurs

    Chanson. Elle passe comme le vent, Ma jeunesse douce et sauvage ! Ma joie est d’y penser souvent : Elle passe comme le vent, Mon cœur la poursuit en rêvant, Quand je suis seul sur […] Plus

  • Dieu

    Nature féconde en merveilles, Nature, mère des humains, Qui nous allaites, qui nous veilles, Et qui nous berces de tes mains, À mes pieds effeuille une rose, — Égrène un épi mûr, — arrose Sous […] Plus

  • Soupir

    Chanson. La nuit avec amour se penche sur la terre ! Le ciel de juin s’enflamme à l’horizon, Et la rosée argente le gazon. Toute ramée en fleur abrite un doux mystère ! La chanson […] Plus

  • Les trois amoureux

    Chanson. Jeanne est si blonde, qu’elle est rousse. Le jour de Pâques elle s’en va Cueillir l’aubépine qui pousse, Qui pousse, pousse et fleurira. La belle, en robe des dimanches, Rubans roses, fichu coquet, Gaspille […] Plus

  • Adieu aux bois

    Bois où je voudrais vivre, il faut vous dire adieu ! Depuis l’aube égayant les moissons ondoyantes, Jusqu’au soleil pâli des vendanges bruyantes, J’ai voulu contempler la grande œuvre de Dieu. Au bois j’ai vu […] Plus

  • Aux poètes

    Dédié à Jean de La Fontaine. Quand la faux va crier dans les foins et les seigles, Fuyez, poètes ennuyés ; Libres de tout souci, prenez le vol des aigles ; Fuyez l’autre Babel, fuyez […] Plus

  • Adieu à Paris

    Adieu, Paris, adieu, ville où le cœur oublie ! Je reconnais le chemin vert Où j’ai quitté trop tôt ma plus douce folie ; Salut, vieux mont de bois couvert ! J’ai perdu dans ces […] Plus

  • L’aumône

    Chanson. C’est le soir, l’heure du poète, Le laboureur quitte son champ, La nature devient muette Aux splendeurs du soleil couchant. Là-bas, au pied de la colline, Sur un lit mouflu de gazon, S’arrête Rose […] Plus