Le sourire sincère d’un poète brûle toutes les critiques des critiques

Le sourire sincère d’un poète brûle toutes les critiques des critiques.
Trop de critiques font perdre aux gens leur amour mutuel.
Être critique ne signifie pas que vous êtes un censeur ou un procureur
sur ma pensée.
Ô critique rancunier, je suis né poète, même après ma mort mes mots
vivront pour toujours, mais toi, tes mots critiques ne vivront pas des
semaines car mon inspiration les évaporera.
Le sourire sincère d’un poète brûle toutes les critiques des critiques.
Je me critique au fil des jours et je corrige mes erreurs avant d’être
critiqué par les autres.
J’ai vécu comme un poète, vantant la beauté de ma poésie, refusant que
les critiques entrent dans le champ de mes poèmes.
Dans les moments de grande douleur, nous rejetons la critique, même si
elle est correcte, car à ce moment-là, nous avons besoin d’un mot
gentil.
Il y a des écrits dans la vie auxquels la critique s’incline avec
révérence et glorification.
Gardez vos critiques teintées de haine pour vous?
Ma vie pure est au-dessus de ta critique.
La folie de la poésie avec son imagination, son réalisme et son
narcissisme brûle toutes les pages de la critique et les laisse comme
les cendres des jours.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une page de l'histoire poétique de notre forum. Écrivez votre chapitre, tel un Camus des vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

La logique de la vie persiste,

J’ai vécu innocent, j’aime la vérité et la justice, j’écris ce que les autres craignent d’écrire soit par honte ou par lâcheté.