Quelle liberté revendiquez-vous et tu es prisonnier de tes pensées usées.

Quelle gloire aux tyrans qui ont semé le mensonge, le meurtre et
l’oppression, que l’histoire leur rappelle avec grande douleur.
En moi il y a des chaînes qui se libèrent et giflent même les murs des
jours qui les assiégeaient dans le chagrin et les délires.
Si j’étais un tyran dans ma vie,, le premier à être exécuté serait le
malheur et le regret.
Une charge d’inspiration poétique rend votre vie rose, même pendant des jours.
Les bénédictions descendent du ciel, l’amour, la miséricorde, la
bonté, la pluie, alors savions-nous vraiment l’amour du ciel pour la
terre et ses êtres.
La perspicacité est celui qui voit la beauté de la vie alors que
beaucoup sont aveugles à la voir.
Nous regardons la vie comme un regard de prise, pas un regard de don,
et c’est à partir de là que commence l’égoïsme excessif.
La négativité dans la vie est de voir tout en elle comme sombre, alors
qu’elle abonde toute la lumière de l’amour et des manifestations de
beauté.
Quelle liberté revendiquez-vous et tu es prisonnier de tes pensées usées.
Le grand choc vous choque d’une grande douleur lorsque vous découvrez
qu’une personne chère vous trompe.
Les larmes flagrantes coulent sur les joues, mais les silencieuses
tombent dans les profondeurs.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie est le reflet de l'âme. Laissez votre reflet briller ici.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Nous aimons la vie absurde parce que nous avons créé une fausse logique de vie qui glorifie la corruption.

D’un cœur honnête viennent les nobles paroles de la vie.