Le plaisir le plus pur

Heureux qui sans effort admire !
Cœur humble à la fois et joyeux,
Soupirant sans être envieux,
Il est joyeux quoiqu’il soupire ;
Divin plaisir que d’admirer,
Plus doux que l’orgueil de la vie,
Plus pur aussi de toute lie,
Car c’est aimer sans désirer.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments