Le plaisir le plus pur

Heureux qui sans effort admire !
Cœur humble à la fois et joyeux,
Soupirant sans être envieux,
Il est joyeux quoiqu’il soupire ;
Divin plaisir que d’admirer,
Plus doux que l’orgueil de la vie,
Plus pur aussi de toute lie,
Car c’est aimer sans désirer.

Voter pour ce poème!

Vous voulez être célèbre comme Rimbaud ? Laissez un commentaire et vous serez sur votre chemin pour la gloire !

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments