dans , , , ,

Vent de glace

Vent de glace feuilles tremblantes

Printemps comme un somnambule

Dans la lumière d’un ciel en proie à la peur

Ce refus de mourir exalté

Et l’angoisse de la gloire

D’une gloire fragile

Que l’on regarde fixement durant les jours

Rêve au matin après la veille

Blocs incandescents et l’éclatement qui menace

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments