Stances marotiques à mon esprit

Non mon esprit vous n’êtes sot,
Mais onc ne fûtes Philosophe,
Point n’est sagesse votre lot,
Pourtant ne manquez pas d’étoffe.

Point trop mal vous dites le mot,
Assez bien raillez sans déplaire,
Or un sot ne le pourrait faire :
Non mon esprit vous n’êtes sot.

Mais flatter ne fut mon métier,
Partant souffrez cette apostrophe ;
Bien êtes un peu singulier,
Mais onc ne fûtes Philosophe.

Triste, gai, libertin, dévot,
Sans fin variez votre assiette,
Et donc à bon droit je répète :
Point n’est sagesse votre lot.

Or évitez des esprits vains,
Commune et triste catastrophe,
Car certes n’êtes des plus fins,
Pourtant ne manquez pas d’étoffe.

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Joseph Quesnel

Poemes Joseph Quesnel - Découvrez les œuvres poétiques de Joseph Quesnel

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie transcende le temps. Écrivez comme Baudelaire, commentez comme Aragon, et laissez votre empreinte.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Son épitaphe

La cloche du soir