Pétales bleues de la rose de l’aube

Pétales bleues de la rose de l’aube
acceptez les agissements de ma plume.
Si je cours si tôt, ce n’est pas pour vous remuer.
Apollon me tire de vos cotés, mais ne me donne guère de leçons.

Quand j’aurai fini, nous irons ensemble
sur les collines, au-dessus de la mer
où le vent d’automne caressera nos visages baignés de lumière.

C’est là-bas, pièce par pièce
que nous regarderons ce puzzle.
Et quand les bateaux quitteront le port,
nous partirons, nous aussi,
par le chemin de la falaise que nous connaissons si bien.

Mais maintenant, ma fleur, patience, dormez…

Jules Delavigne, 1999

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Jules Delavigne

Jules Delavigne est né en janvier 1962 à Cambridge en Angleterre.

Son œuvre est surtout marquée par un humanisme basé sur la juxtaposition des richesses de la vie et de l’absurdité de la condition humaine.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Laissez-vous emporter par le flux de la créativité. Écrivez, commentez, partagez.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le Rêve du Poète

Le malheur