Sur ces paroles : Combien de choses avons-nous…

ouï dire avoir été faites en Capharnaüm

Homme rempli d’orgueil et de curiosité,
Qui te fait si hardi de rechercher la cause
Des oeuvres du grand Dieu auteur de toute chose ?
Et demander un compte à la divinité ?

Pourquoi plus en un lieu il montre sa bonté,
Pourquoi diversement ses oeuvres il dispose
Et disperse ses dons, et quand l’homme propose
Il est tout autrement dans le ciel arrêté.

Pourquoi l’un est chrétien, et l’autre est un barbare,
Pourquoi l’un est si lourd, l’autre a un esprit rare,
Et pourquoi Dieu ne fait miracles en tous lieux.

Pauvre feuille, ombre, cendre, et pauvre ver de terre,
Hélas ! tu ne sais pas ce que ton corps enserre,
Et tu veux pénétrer les grands secrets des cieux !

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments