Miracle

Tête penchée
Cils recourbés

Bouche muette

Les lampes se sont allumées

Il n’y a plus qu’un nom
Que l’on a oublié

La porte se serait ouverte

Et je n’oserais pas entrer
Tout ce qui se passe derrière
On parle
Et je peux écouter
Mon sort était en jeu dans la pièce à côté

Pierre Reverdy

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments