A pierre fendre – règle du jeu

Avec la somme de ses contradictions

de ses fautes royales

de ses vertus fanées

assumer la charge de son devenir

assurer sa dialectisation

sa fatale indépendance

sa victoire définitive

démontrer que l’homme est perfectible

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments