Tous les Rivages

L’espace plein et blanc soutien le ciel qui penche

L’eau tremble au moindre bruit

L’oiseau sur le chemin

La cage dans la chambre

Et la main qui écrit

Derrière le rideau

Un visage

Et l’ombre d’un nuage

Au milieu du terrain

La prairie s’étend jusqu’a la limite des arbres

Du passage

Et de la rivière

Où elle déteint.

Pierre Reverdy
Nature

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments