La Prophétie

D’une place de Paris jaillira une si claire fontaine

Que le sang des vierges et les ruisseaux des glaciers

Près d’elle paraîtront opaques.

Les étoiles sortiront en essaim de leurs ruches lointaines

Et s’aggloméreront pour se mirer dans ses eaux près de la Tour Saint-Jacques.
D’une place de Paris jaillira une si claire fontaine

Qu’on viendra s’y baigner, en cachette, dès l’aurore.

Sainte Opportune et ses lavandières seront ses marraines

Et ses eaux couleront vers le sud venant du nord.
Un grand marronnier rouge fleurit à la place

Où coulera la fontaine future,

Peut-être dans mon grand âge

Entendrai-je son murmure ;
Or le chant est si doux de la claire fontaine

Qu’il baigne déjà mes yeux et mon cœur.

Ce sera le plus bel affluent de la Seine,

Le gage le plus sûr des printemps à venir, de leurs oiseaux et de leurs fleurs.

Voter pour ce poème!

Robert Desnos Apprenti Poète

Par Robert Desnos

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les mots sont des étoiles qui illuminent notre ciel littéraire. Ajoutez votre lumière, comme Claudel.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Le banquier

Oh ! n’insultez jamais une femme qui tombe !