Autre horizon

Nuit stigmate fourchu

nuit buisson télégraphique planté dans l’océan

pour minutieuses amours de cétacés

nuit fermée

pourrissoir splendide

où de toutes ses forces de tous ses fauves se ramasse

le muscle violet de l’aconit napel de notre soleil

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments