Nuits

Femmes de grand air

Femmes de plein vent

Est-ce que la nuit est douce pour vous
Femmes de plein vent

Rôdeuses rencontrées à l’aube

Est-ce que la nuit ne vous déchire pas
Femmes de grand air

Laboureuses perdues dans les plaines

Est-ce que la nuit est une moisson pour vous
Femmes de plein vent

Marchandes de poissons aux mains crevassées

Est-ce que ta nuit coule vite pour vous
Femmes réveillées au petit jour

Femmes traînant au travail des pieds meurtris

Est-ce que la nuit est sans écho pour vous
La nuit est-elle douce ?

La nuit vous déchire-t-elle ?

Moissonnez-vous la nuit ?

La nuit coule-t-elle vite pour vous ?
Femmes de grand air

Femmes de plein vent

Femmes de la nuit de l’aube et du jour

Rôdeuses laboureuses poissonnières

Aimez-vous le plein air

Aimez-vous le grand vent ?

Voter pour ce poème!

Robert Desnos Apprenti Poète

Par Robert Desnos

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Rejoignez notre monde de mots, où chaque commentaire est un baiser de Ronsard à l'âme.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Rien appris

Ombres