Tam-tam i

à
Benjamin
Péret

à même le fleuve de sang de terre

à même le sang de soleil brisé

à même le sang d’un cent de clous de soleil

à même le sang du suicide des bêtes à feu

à même le sang de cendre le sang de sel le sang des sangs

d’amour à même le sang incendié d’oiseau feu

hérons et faucons

montez et brûlez

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments