Les Plus Lus

  • Sur un songe

    Ô prodige étonnant et difficile à croire, Enfin je vois Philis, sans haine, et sans orgueil ; Après un long combat, j’emporte la victoire, Et l’on voit mon triomphe, au bord de mon cercueil. Ses […] Plus

  • La belle Égyptienne

    Sombre divinité, de qui la splendeur noire Brille de feux obscurs qui peuvent tout brûler : La neige n’a plus rien qui te puisse égaler, Et l’ébène aujourd’hui l’emporte sur l’ivoire. De ton obscurité vient […] Plus

  • Pour une Dame qui filait

    Plus charmante qu’Omphale et plus que Déjanire, Philis en se jouant pirouette un fuseau, Mais un fuseau d’ébène, aussi riche que beau, Mais d’un air si galant qu’on ne le saurait dire. Il tourne, il […] Plus

  • La Nymphe endormie

    Vous faites trop de bruit, Zéphire, taisezvous, Pour ne pas éveiller la belle qui repose ; Ruisseau qui murmurez, évitez les cailloux, Et si le vent se tait, faites la même chose. Mon coeur sans […] Plus

  • L’hiver

    L’Air paraît tout obscur ; la clarté diminue ; Les arbres sont tous nus ; les ruisseaux tous glacés ; Et les rochers affreux, sur leurs fronts hérissés, Reçoivent cet amas, qui tombe de la […] Plus