Interlude

Bond vague de l’once sans garrot

au zénith

poussière de lait

un midi est avec moi

glissé très rare de tes haras

d’ombres cuites et

très rares entrelacs des doigts

O soleil déchiré

aveugle paon magique et frais

aux mains d’arches d’éprouvettes

rutile éclipse de l’espace

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments