Précepte

C’est bien je ne rentrerai que sauvage hirsute d’épines de

chemins

par l’arc à trois portes des selves vigoureuses

exclu mais violeur des sanctuaires

et rentrant par le triomphant portail

de la mer défonçant par saccades la pudeur de la pierre

au ban du pain blanc de la fête des enfants mais avec ma rare gueule rentrant la gueule du vent mordant le buisson nu de son rare rire obscène

un pays noir c’est selon un noir

sommeil fidèle saoul du pur vin du lait noir de la terre

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments