Paris vaisseau de guerre

Double vaisseau de ligne au long des colonnades,

Autrefois bâtiment au centuple sabord,

Aujourd’hui lourde usine, énorme coffre-fort

Fermé sur le secret des sourdes canonnades.
Nos pères t’ont dansé de chaudes sérénades,

Ils t’ont fleuri du sang de la plus belle mort,

Quand au gaillard d’avant vers l’un et l’autre bord

Bondissait le troupeau des graves caronades.
Mais nous apporterons à tes destins géants

Un cœur si sérieux et si brûlé de flamme,

Un cœur si curieux de tous les océans,
Soldats fils de soldats sous la même oriflamme,

Qu’on nous mettra valets de tes canons béants,

Monstres verts accroupis aux pieds de Notre Dame.
1913

Voter pour ce poème!

Charles Péguy Apprenti Poète

Par Charles Péguy

Charles Pierre Péguy, né le 7 janvier 1873 à Orléans et mort pour la France le 5 septembre 1914 à Villeroy, est un écrivain, poète, essayiste et officier de réserve français. Il est également connu sous les noms de plume de Pierre Deloire et Pierre Baudouin.

Poemes Charles Péguy - Découvrez les œuvres poétiques de Charles Péguy

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

La poésie a besoin de vos mots pour s'épanouir. Participez à notre jardin de vers.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Pour les choses de ce monde

Encore Marcher