dans

Portrait de Jenny

J’ai des poèmes dans mon chapeau.

Des cordes vibrent sous mes doigts.

Sur la cadence des bongos,

Jenny je vibraphone pour toi.

 

J’ai des couleurs dans mon chapeau,

De langue rose sur l’ivoire,

Aux reflets d’or nappant ta peau,

En grains de blés sur un sol noir.

 

J’ai des rêves dans mon chapeau.

Dans les transparences du tulle,

La forêt te fait un château.

Le vent te danse, renoncule.

 

J’ai des palais dans mon chapeau

Où les glaces te multiplient,

Comme millier de gouttes d’eau

Lorsque la vague s’assouplie.

 

J’ai des plaintes dans mon chapeau

Lascives, chaudes et crépues,

Des trompettes languissantes du tempo

Lent, d’un sexe humide et repus.

 

En écoutant Dizzy Gillespie.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments