La salle à manger

Il y a une armoire à peine luisante

qui a entendu les voix de mes grand-tantes

qui a entendu la voix de mon grand-père,

qui a entendu la voix de mon père.

À ces souvenirs l’armoire est fidèle.

On a tort de croire qu’elle ne sait que se taire,

car je cause avec elle.
Il y a aussi un coucou en bois.

Je ne sais pourquoi il n’a plus de voix.

Je ne peux pas le lui demander.

Peut-être bien qu’elle est cassée,

la voix qui était dans son ressort,

tout bonnement comme celle des morts.
Il y a aussi un vieux buffet

qui sent la cire, la confiture,

la viande, le pain et les poires mûres.

C’est un serviteur fidèle qui sait

qu’il ne doit rien nous voler.
Il est venu chez moi bien des hommes et des femmes

qui n’ont pas cru à ces petites âmes.

Et je souris que l’on me pense seul vivant

quand un visiteur me dit en entrant :

– comment allez-vous, monsieur Jammes ?

Voter pour ce poème!

Francis Jammes Apprenti Poète

Par Francis Jammes

Francis Jammes, né à Tournay le 2 décembre 1868 et mort à Hasparren le 1ᵉʳ novembre 1938, est un poète, romancier, dramaturge et critique français. Il passa la majeure partie de son existence dans le Béarn et le Pays basque, principales sources de son inspiration.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

N'attendez pas, versez vos vers. Notre forum attend votre poésie.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
1 Avis
Inline Feedbacks
View all comments
la best
la best
Invité

ont l’a travaille en cours de français mais sinon j’aime pas trop les rimes

07 – Il est dur de mourir éloigné de sa ville… [LXI à LXX]

J’étais gai…