Transmission

Je m’écris à moi-même.

A moi-même je m’adresse

de tout petits plis.

Des plis

Comme l’autre

en possède à ses joues.

L’autre c’est la préposée

La dame au costume bleu

A la bicyclette jaune

et aux yeux verts.

Elle délivre des nouvelles

Et des mots doux,

et me délivre moi

des affres de l’attente

Car j’en suis amoureux

Amoureux fou.

Iris, je l’appelle

Iris, la messagère

Elle m’apporte donc

ce que je sais déjà.

à mon tour j’aimerais

Bien lui transmettre

Quelques gènes

De la manière dont on sait.

Transmettre

Histoire

Qu’on soit plus tard trois.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre histoire, avis ou analyse!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Détournement