l’intelligence comme attente

Intelligence ?

 

Dès le jour naissant la lumière distingue,
les formes du mouvement, la limite des corps,
questions et réponses qui intriguent :
pourquoi, comment la conscience va, au-dehors ?

Les sens eux-mêmes ont évolués ainsi,
froid, chaud, loin, proche, fixe, mobile, en leurs contacts
se formèrent des organes si imprécis,
car ils voulaient passer, de la puissance à l’acte,

C’est un élan volontaire de la vie,
divisant pour régner, comme la reproduction,
hommes et femmes tenaillés par l’envie,
la fin et les moyens adoptèrent, l’addition,

Mais l’ennui gagne toujours, tous les couples,
et savoir que l’on veut, parfois ne suffit pas
alors les humains de leurs doigts souples
éloignèrent, le cœur du mental, pas à pas…

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments