Demain sans moi

Demain sans moi,

la
République aura le même
Président,

les mêmes électeurs,

égaux dans l’isoloir

comme chien et chacal.

Demain sans moi,

l’été commencera au mois de juin,

la lune sera grosse

comme le potiron

et le chiffre zéro roulera dans la neige.

Demain sans moi,

ma rue sera très sale,

mon village très laid

et mon fleuve lépreux

comme avant-hier, comme aujourd’hui.

Demain sans moi,

le
Monument aux
Morts

sera très fier de ses soldats,

tombés pour une cause qu’on oublie,

pour une cause qu’on renie.

Demain sans moi,

la prose sera molle

comme un œuf sur le plat,

comme un serment d’amour sans amoureux,

et le poème

ne voudra plus rien dire.

Demain sans moi,

cet univers sera ce qu’il est avec moi.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments