BofBof C'était OKC'était OK J'ai aiméJ'ai aimé IncroyableIncroyable

Destination : arbre

Parcourir l’Arbre
Se lier aux jardins
Se mêler aux forêts
Plonger au fond des terres
Pour renaître de l’argile

Peu à peu

S’affranchir des sols et des racines

Gravir lentement le fût

Envahir la charpente

Se greffer aux branchages

Puis dans un éclat de feuilles
Embrasser l’espace
Résister aux orages
Déchiffrer les soleils
Affronter jour et nuit

Evoquer ensuite
Au cœur d’une métropole
Un arbre un seul
Enclos dans l’asphalte Éloigné des jardins
Orphelin des forêts

Un arbre

Au tronc rêche

Aux branches taries

Aux feuilles longuement éteintes

S’unir à cette soif
Rejoindre cette retraite
Ecouter ces appels

Sentir sous l’écorce
Captives mais invincibles
La montée des sèves
La pression des bourgeons
Semblables aux rêves tenaces
Qui fortifient nos vies

Cheminer d’arbre en arbre
Explorant l’éphémère
Aller d’arbre en arbre
Dépistant la durée.

image_printImprimer ce poème

Voter pour ce poème!

UN AVIS, CRITIQUE OU ANALYSE

LAISSER VOS CRITIQUES, ANALYSES ET AVIS
  1. des mots accolés les uns aux autres et qui ne mènent nulle part, le néant
    obliger nos enfants à s’exposer à çà, et passer devant la richesse de notre patrimoine littéraire et poétique , c’est une honte

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez avis ou analyse!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ô jeunesse, fervent et clair foyer d’amour

Ainsi la terre et l’eau…