Cadences de 1 univers

Échappant à l’enclume du temps

L’Univers sème ses formes
Véhicule ses songes
S’invente des tumultes

D’un même élan

La matière se fait et se défait

Ses volumes éclatent

en poussière angles traits

oiseaux de fer brûlures

rocs mordus par l’ouragan

La confusion fourmille

Plus tard des sentiers
Apprivoiseront le chaos

Sous-tendus par le souffle

Ces turbulences

Trouveront de brefs ancrages

L issue est provisoire

A nouveau

Les vents renverseront chaque cible

Effervescence
Incertitudes de la vie!

Au cœur de l’informe

La terre s’ébauche s’encercle

Se nomme

Pour devenir :

Sphère parmi les nébuleuses

Enserrée dans son globe
Empoignant son noyau
La terre emporte l’histoire
Vers son immense dérive.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments