Visage i

Éclaboussé de sang
Pénétré de mémoires
Broyé par les bourreaux
Aplani par la mort
Taillé aux mesures des haines ou de l’amour

Tu t’obstines à renaître visage!

Filtrant le temps
Filtrant le clair
Filtrant l’obscur.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments