Burn out

Burn out

Quel mot barbare

Pour dire que tu es épuisé

Ce n’est pas une tare

Plutôt un mal de notre société

Monde où il faut toujours prouver

Peur de ne pas rester sur le côté

Le maître mot est tout gérer

Les enfants, la maison, les dossiers

Aucune compassion, juste avancer

Et si jamais on est exténué

Nous pouvons être remplacé

Alors prenons soin de nous

Encore plus de nos bien- aimés

Ne pas les laisser tomber

Ne pas tout accepter

Se faire aider

Des personnes bienveillantes

Sont à notre portée

A nous de les écouter

Prendre le temps de revenir

Avec un regard gorgé d’avenir

Voir les choses différemment

Et ne plus être juste un exécutant

Se souvenir que le corps était en désaccord

Une leçon qui bouge nos accords

Ne plus vivre à travers le regard des autres

Pour ne plus être quelqu’un d’autre

Azzeddine

 

Voter pour ce poème!

Avatar Apprenti Poète

Par Azdin

J'écris depuis quelques temps des poèmes et cela me conforte. L'effet m'est bénéfique, je les partage depuis peu, donc j'ai dorénavant le courage de me livrer. J'ai toujours aimé les mots, lire la production d'autres personnes sera un plaisir, cela me fera progresser dans mon écriture au delà de m'ouvrir d'autres horizons.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Dans le monde de la poésie, chaque mot compte. Votre voix a sa place ici.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

Spectateur

Mon fils