À un sot

(Épigramme.)

Quand quelqu’un dit à une femme
Qu’elle est prodigue du corps sien,
Il est sot en la haute gamme ;
Car ce qu’il dit ne sert de rien :

S’il dit vrai, elle le sait bien,
Il n’est besoin de le lui dire ;
S’il ment, il n’est homme de bien,
Jamais donc on ne doit médire.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments