Jugement

Comparus sur appel nominal

Le grand

Bigle-à la voix souffreteuse,

La

Lugubre en son temps si fameuse

Pour toujours soudée à son cheval.
Vengeance, ô lis de fer. lis de haine.

Voici l’aigle au museau de chacal.

Piaf l’obèse et

Zigride la naine.

Comparus sur appel nominal.
Comparus sur appel nominal

Ludovic aux oreilles fumantes.

Rugissants :

Rhodomont.

Rhadamante.

Et

François, tel qu’il fut : virginal.
Juge opaque aux cheveux d’échalotes.

Mouche mieux ton vieil œil minéral.

Crache mieux ta sentence falote.

Beurre mieux, lisse mieux ton grand pal.
Comparus sur appel nominal.

Appel sec, appel mort et nasal.

Jardins blancs d’ossements et de cendres

O plumages, lainages si tendres.
Acquittés, glorieux, glorieuses.

Pépiant, gazouillant, jubilant.

Délavés, ô rieurs et rieuses

Devenus beaux et intelligents.

Norge

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments