J’ai une telle conscience…

J’ai une telle conscience de ton
être, rose complète,
que mon consentement te confond
avec mon coeur en fête.

Je te respire comme si tu étais,
rose, toute la vie,
et je me sens l’ami parfait
d’une telle amie.

Les roses

Voter pour ce poème!

Notre poème a besoin de votre amour et de votre attention! Laissez-nous savoir ce que vous en pensez dans les commentaires!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments