Que manque-t-il à mon cœur

Jamais le ciel, le lac et la montagne
Ont-ils brillé dans un accord si doux ?
Jamais, le soir, embaumant la campagne,
Tant de parfums sont-ils montés vers nous ?
Jardins touffus, buissons chargés de roses !
Astres naissants, symboles de candeur !…
Que manque-t-il à tant de belles choses,
Et que manque-t-il à mon cœur ?

Déjà la foule a couvert la terrasse :
Voici l’essaim des folâtres beautés !
Les jeunes gens se pressent sur leurs traces,
La nuit s’épand en pures voluptés.
Allez, allez et sous son voile humide
Vous chercherez ce que c’est que bonheur ;
Tous sont joyeux, mais quelle place est vide ?
Et que manque-t-il à mon cœur ?

La lune enfin a percé la verdure ;
L’orchestre entier se réveille à la fois ;
Ses sons, d’accord avec cette nature,
Doux et puissants, accompagnent les voix.
J’aime à t’ouïr, ô musique infinie
Du ciel, de l’âme et de la terre en chœur !
Mais quel accord manque à ton harmonie ?…
Et que manque-t-il à mon cœur ?

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments