Les Plus Lus

  • Je l’oeilladais mi-nue, échevelée

    Je l’oeilladais minue, échevelée, Par un pertuis dérobé finement, Mon coeur battait d’un tel débattement Qu’on m’eût jugé comme en peur déréglée. Or’ j’étais plein d’une ardeur enflammée, Ore de glace en ce frissonnement. Je fus ravi d’un doux contentement, Tant que ma vie en fut toute pâmée. Là follâtrait le beau soleil joyeux, Avec […] Plus

    Lire la suite

  • Ton voile noir te fait approuver feinte

    Ton voile noir te fait approuver feinte, Il te déguise en cachant tes beaux yeux, Et si convient à ton voeu soucieux, Qui est couvert de religion sainte. Certainement toute chose contrainte Est haïssable aux hommes et aux dieux ; Par force on entre au couvent odieux Qui rend la vie étroitement étreinte. Tu me […] Plus

    Lire la suite

  • Ô belle Noémie, approche, embrasse-moi

    Ô belle Noémie, approche, embrassemoi, Et ne m’allègue plus ma sainte ardeur éprise, Disant que je m’en aille à Théophile exquise A qui j’offris mes voeux premièrement qu’à toi. Je me fâche vraiment de ce double renvoi Qui fraude les loyers de ma brave entreprise : Le grand Prince use ainsi d’une feinte remise Pour […] Plus

    Lire la suite

  • Je penserai plutôt la mer non variable

    Je penserai plutôt la mer non variable, Le beau printemps sans fleurs, le mois d’août sans moissons, Le froidureux hiver sans neige, sans glaçons, Et le pauvre idiot avisément croyable. Je penserai plutôt le bonheur abhorrable, L’automne sans fruitage, et sans nulles boissons, Le monde sans envie, et la mer sans poissons, Que je pensasse […] Plus

    Lire la suite

  • Afin qu’amour-oiseau ne soit plus si volage

    Afin qu’amouroiseau ne soit plus si volage, Je veux qu’il ait la forme ores d’un Papillon, Il en sera plus gai, plus mignard, plus mignon, Plus céleste, éveillé, plus reluisant, plus sage. Il ne sera plus triste, étrangement sauvage, Mais joyeux, mais privé, toujours beau, toujours bon, Immortel, renaissant en la prime saison, Bien humble, […] Plus

    Lire la suite

  • Sonnet des gestes des Dames

    S’habiller bravement, s’ombrer de fards menteurs, D’un mauvais mot nous feindre une éloquence, Apprendre à bégayer, n’aller qu’à révérence, Et n’être aucunement sans servants serviteurs, Recevoir le poulet, le plumer par humeurs, Porter un éventail qui sert de contenance, Avoir plus d’appareil que de vraie contenance, Et hiéroglyphiquer en bizarres couleurs, Naviguer à tous vents, […] Plus

    Lire la suite

  • Mais quelle aveugle loi tellement te maîtrise

    Mais quelle aveugle loi tellement te maîtrise De prendre un voile noir, égarant tes beaux yeux Des plaisirs, les plaisirs les plus délicieux, Pères de ta beauté, des beautés plus exquise ? Quel Christ, quel saint, quel roi, quel ange, quel Moïse, A fait, dit, commandé, porté, prêché tels voeux ? Que si c’était un […] Plus

    Lire la suite

  • Un jour le Ciel était superbement ému

    Un jour le Ciel était superbement ému, Quand l’odorante Flore étale sa richesse : Moi comme bon Chrétien m’en allé à la Messe Proposant d’amortir l’audace de mon feu : Mais que m’en advintil ? pardonnemoi, ô Dieu ! J’ai changé ton image en ma belle Maîtresse, Et encore, ô malheur ! si grande était […] Plus

    Lire la suite

  • Quand viendra l’heureux temps que je sacrifiré

    Quand viendra l’heureux temps que je sacrifiré Mon corps sur votre autel que saint Désir dédie, Que j’épandrai mon sang en mémoire infinie D’avoir par une erreur si longtemps soupiré ? Quand viendra l’heureux jour que je vous offriré Un bénit cierge ardent avec cérémonie, Étant à deux genoux près de vous accomplie, Afin d’avoir […] Plus

    Lire la suite

  • Comme un corps féminin que la mère Nature

    Comme un corps féminin que la mère Nature N’a point favorisé de présent gracieux S’efforce vainement, d’un art industrieux, A vouloir déguiser sa première figure, Ainsi l’illustre honneur par qui ma vie endure, Sans être atteint du dard du premier né des dieux, S’ombre inutilement pour complaire à mes yeux, Car la bonne amitié n’a […] Plus

    Lire la suite

Charger plus
Toutes nos félicitations. Vous avez atteint la fin de l'internet.