À M. Le comte Belozosky

Est-il bien vrai qu’au séjour des hivers
De si brillantes fleurs sous vos mains sont écloses ?
L’esprit fait les climats, l’esprit dicta vos vers ;
Dans nos jardins vous répandez des roses.
Brillant comme l’été, doux comme le printemps,
Des chevaliers vous vantez le courage,
Vous chantez la beauté, les exploits éclatants,
Et sage historien du temps
Vous mesurez sa course et bravez son outrage.

Voter pour ce poème!

Nérée Beauchemin Apprenti Poète

Par Jacques Delille

Jacques Delille, souvent appelé l’abbé Delille, né à Clermont-Ferrand le 22 juin 1738 et mort à Paris dans la nuit du 1ᵉʳ au 2 mai 1813, est un poète et traducteur français.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Chaque commentaire est une étoile dans notre ciel poétique. Brillez avec le vôtre, comme Apollinaire dans la nuit.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

À M. De C***., Polonais

À M. Le marquis d’Étampes