L’écoulement de tant de vie signifié

L’écoulement de tant de vie signifié

Hautement à travers un voile de larmes

L’accidentel et l’absurde se partagent ses coraux

sanglants

A peine quelques lumières dans le crépuscule de

l’automne

Toujours l’automne une saison qui m’appartient

Une saison pour les rapaces

Longtemps affamés

Et dont les plaies ouvertes ensanglantent à jamais

ma mémoire

Et je connais assez la dure et difficile entrave de la

colère et de la révolte

Pour la situer avec le sextant du coeur

Et de nos deux mains celle qui saisira l’épée

Possède un langage levé par le désespoir

Dans un pays vierge et confondu déjà me semble-t-il

Au bord de l’éternel

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments