Scherzo

J’ai cueilli le lis,
J’ai cueilli la rose ;
Je les ai cueillis,
Et je les dépose
A vos pieds de rose,
A vos pieds de lis !

Des fleurs de la lande
J’ai fait mon butin ;
J’ai fait ma guirlande
Des fleurs du matin.
J’offre mon butin,
Que l’amour le rende !

L’aurore aux yeux d’or
Egayait la plaine :
Plus charmante encore
Est ma souveraine
Que l’aube sereine,
Que l’aube aux yeux d’or !

Comme après la pluie
Renaît toute fleur,
Aux yeux qu’on essuie
Brille un sort meilleur.
Respirons la fleur,
Oublions la pluie !

Plus vif est l’azur
Qui perce un nuage ;
L’amour est plus pur
Qu’a mouillé l’orage.
Chassons le nuage
Et gardons l’azur !

Un peu de fumée
Sort du plus beau feu.
Ô ma bien aimée,
Réponds à mon vœu :
Soufflons sur le feu…
Et sur la fumée !

J’ai cueilli le lis,
J’ai cueilli la rose ;
Je les ai cueillis,
Et je les dépose
A tes pieds de rose,
A tes pieds de lis !

Voter pour ce poème!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Salvadour

Selkirk