À Madame la présidente De Lamoignon

(Sur le portrait du P. Bourdaloue qu’elle lui envoya.)

Du plus grand orateur dont la chaire se vante,
M’envoyer le portrait, illustre présidente,
C’est me faire un présent qui vaut mille présents.
J’ai connu Bourdaloue ; et dès mes jeunes ans
Je fis de ses sermons mes plus chères délices.

Mais lui, de son côté, lisant mes vains caprices,
Des censeurs de Trévoux n’eut point pour moi les yeux.
Ma franchise surtout gagna sa bienveillance.
Enfin, après Amauld, ce fut l’illustre en France
Que j’admirai le plus et qui m’aima le mieux.

Voter pour ce poème!

Nicolas Boileau Apprenti Poète

Par Nicolas Boileau

Nicolas Boileau, dit Boileau-Despréaux, est un poète, traducteur et critique littéraire français né le 1ᵉʳ novembre 1636 à Paris et mort dans la même ville le 13 mars 1711.

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

Les poèmes sont des échappatoires vers d'autres mondes. Ouvrez une porte, comme le faisait Saint-Exupéry, et entrez.
S’abonner
Notifier de
Avatar
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments

À Jean Racine

À M. Arnauld