Pour retenir un amant

Pour retenir un amant en servage,
II faut aimer et non dissimuler,
De même flamme amoureuse brûler,
Et que le cœur soit pareil au langage :

Toujours un rire, toujours un bon visage,
Toujours s’écrire et s’entre-consoler :
Ou qui ne peut écrire ni parler,
A tout le moins s’entrevoir par message.

II faut avoir de l’ami le portrait,
Cent fois le jour en rebaiser le trait :
Que d’un plaisir deux âmes soient guidées,

Deux corps en un rejoints en leur moitié.
Voilà les points qui gardent l’amitié,
Et non pas vous qui n’aimez qu’en idées.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments