Je ne suis rien

Je ne suis rien : un peu d’orgueil

entre deux cendres.

Je ne suis rien : une virgule

dans un article de journal,

vers 1892,

pendant la guerre, on ne sait plus laquelle…

Je ne suis rien :

un fruit qui dort dans une armoire

et pourrit sans se plaindre.

Je ne suis rien :

une mouche sans ailes,

qui va, qui vient, sur la nappe salie.

Je ne suis rien :

à force de le répéter, en moi

comme un fleuve de sang

se révolte, s’embrase

et met à mal mes fausses plénitudes.

Voter pour ce poème!

Ce poème vous a-t-il touché ? Partagez votre avis, critique ou analyse !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Avis
Inline Feedbacks
View all comments